Retranscription de l’interview de Kara par L.S.Martins

Bonjour Kara, comment vas-tu ?

Super, merci et toi L.S.Martins ?

Kara

Très bien, je te remercie. Nous sommes ensemble aujourd’hui pour découvrir qui se cache derrière le mystérieux nom Kara, l’un des créateurs d’Aliadys et l’auteur de deux jeux commercialisés ! Bon, ok, moi je t’ai vu en couche culotte, mais nos lecteurs n’ont pas eu « cette chance » 🙂 .

Commençons par quelque chose de simple, donne moi trois mots qui te caractérisent le mieux stp.

Pas, Très, Optimiste… 😉

Non, plus sérieusement, je dirais rêveur, ambitieux et perfectionniste. Le dernier n’est pas des moindres ! Je suis capable de modifier quelques heures avant l’impression une partie des règles du jeu ! Ca doit être vraiment agaçant pour les autres 😉

Kara en riant.

Effectivement, je plains Yoann… 😉

Yoann gère la partie commerciale, communication et relationnelle. Quant à toi Kara, quel est ton rôle au sein d’Aliadys ?

Tout comme Yoann, je jongle avec différentes casquettes. Je suis avant tout auteur, mais je m’occupe également de la partie financière, logistique ainsi que de la création de supports visuels pour la communication.

Kara

Polyvalent en effet ! Et à quoi ressemble le quotidien d’un créateur de jeu de société ?

Mon quotidien ? Eh bien c’est un savant mélange de toutes ces choses, qui peut paraître chaotique de l’extérieur… un manque d’organisation penseront certains. Un excès de créativité m’envieront d’autres !
Etre capable de commencer un prototype, le laisser de côté quelques heures plus tard pour faire un peu de comptabilité puis repartir sur un autre prototype pour le transformer complètement et enfin finir par créer une affiche pour un festival… Ce n’est pas donné à tout le monde ! 😉

Kara en souriant.
Image par fancycrave1 de Pixabay 

Et d’où te viennent toutes ces idées ?

Le monde dans son ensemble est source d’inspiration.

Depuis tout petit, j’ai une soif inextinguible de connaissances, et sur des domaines aussi différents que nombreux.

Je m’inspire de tout ce que je vois : une visite de musée, un film, une discussion, un rêve… tout est prétexte à m’amuser et à créer !

Kara, les yeux pleins de malice.

Je te comprends. Il faut regarder le monde avec les yeux d’un enfant… innocence et émerveillement. Alors il nous apparait comme magique et devient véritablement source d’inspiration.

Imagination
Image par Leandro De Carvalho de Pixabay 

Yoann nous a confié que vous vous connaissiez depuis 30 ans déjà. C’est une magnifique histoire. Ce n’est pas trop compliqué de créer un tel projet avec un ami ?

Non, au contraire.

Notre plus grande force c’est notre différence, même si cela peut nous jouer des tours parfois. Nous sommes diamétralement opposés mais parfaitement complémentaires.

Je ne saurai dire pour lequel notre collaboration est la plus dure. Nous avons bien évidemment chacun nos défauts, mais nous tirons notre force et notre détermination d’une amitié sans faille, qui nous permet de profiter pleinement de chacun des meilleurs moments et nous aide à nous relever lors des pires.

Kara, étrangement sérieux.

Merci Kara pour ta sincérité !

Et vous mes petits lecteurs, je vous dis à bientôt.

Et n’oubliez pas : Vis ton jeu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *